Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sarah Ashley
I don't feel like doing anything
chemins : 13
in darwin since : 06/03/2018
face, © : nicole Kidman
job : propriétaire d'un ranch
multinick : none
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)   Dim 20 Mai - 12:54


Just because it is, doesn't mean it should be.
Nullah était auprès de son grand-père. Le Roi George. Il était le chaman des aborigènes. Il les protégeait des hommes pales qui en veulent à leur territoire, en raison de leur couleur. Les métis n’étaient pas inclus dans la société, mais le gouvernement a voulu s’y prendre autrement. En saisissant des enfants métis directement. Et les emmenant dans une île, demeurant auprès de leur père : Le Seigneur. Ils devaient pour le moment cacher celui qu’ils avaient décidé d’adopter même si à un moment. Celui-ci devra rejoindre le chaman pour son long apprentissage. Le coeur de l’aristocrate aura du mal à se remettre de cette séparation. Même si le début était compliqué, ne croyant pas posséder la fibre maternelle. Elle avait promis de protéger les aborigènes demeurant dans sa propriété. Et de rendre cet enfant heureux, même si elle devait refuser qu’il vienne soudainement à s’éloigner. On avait prévenu que Nullah devra partir dans son aventure seul. Ce qui ne la rassurait pas d’entendre parler de la “ période “ mais pour le moment. Il était encore auprès d’elle, et c’est tout ce qui comptait pour l’aristocrate.

William. Le drover était parti pour une exportation de bétail. Et cela pouvait prendre beaucoup de temps. Le nombre de jours qu’elle a compté, aujourd’hui cela faisait exactement un mois. Mais c’était le moment des retrouvailles, et elle espérait le retrouver. Même si chaque mission était un déchirement au coeur pour la jeune femme. L’enfant avait beau la rassurer qu’il reviendra. Que lui-même en était convaincu. Parce qu’il revenait “ toujours “. Celle-ci savait les dangers qu’ils enduraient. La raison pour laquelle elle craignait autant chaque départ pour l’exportation. La nature était submergé d’animaux sauvages, ou des hommes malintentionnés. Peut etre qu’ils ne s’entendaient pas à leur rencontre, tout avait changé dorénavant. A part quelques querelles sur les aborigènes et celui qu’ils avaient adoptés. Après tout dans un couple, il devait forcément avoir quelques disputes. Lorsqu’elle entendit un grondement au sol, comme celle d’un troupeau d’animaux. Elle comprit alors le message, et accourut pour pouvoir le retrouver rapidement.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
    Most people like to own things. You know, land, luggage, other people. Makes them feel secure. But all that can be taken away. And in the end, the only thing you really own is your story. Just tryin' to live a good one.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
William Curtis
I mix with dingoes, not duchesses.
chemins : 10
in darwin since : 19/05/2018
face, © : hugh jackman, jackspirit
job : Drover /Cow-Boy
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)   Dim 20 Mai - 14:01


After one month


I'm back at home  ⊹ William était effectivement partit ramener le bétail comme à chaque fois,étant en plus le leader il ne pouvait pas ne pas y aller, il pouvait bien sur laisser la place à son second, mais il refusait, du moment qu'il était en forme il ne voulait pas abandonner sa bande,puis il savait que la saison des pluies arriveraient plus vite qu'il ne le croyait...Il savait que Nullah avait décidé de partit à son aventure seul ,malheureusement il ne pouvait rien y faire, juste l'encourager, quand un aborigène décidé de faire ce choix là,même s'il adorait Nullah et qu'ils avaient décidé de l'adopté il ne pouvait pas l'empêcher de faire le choix qu'il venait de faire...Voilà un mois qu'il était partit le trajet pour emmener le bétail c'était dérouler sans encombre, il connaissait de toute façon le trajet le plus court, ce n'était pas comme s'il avait fait ça pour la première fois de sa vie....Il arriva en galopant en ramenant comme à son habitude les chevaux sauvage en donnant ses ordres en disant à un de ses collègues d'ouvrir le prêt pour les faire entrer dedans avant de les laisser fermer, il vit Sarah qui l'attendait...Il descendit de son cheval félicitant ceux qui l'accompagnait en leur disant qu'ils avaient fait du bon boulot, avant de descendre et de desceller son cheval calmement tout en lui caressant l'encolure en allant l'attacher avec un licol et déposer tout l'arnachement et de lui donner à boire et à manger avant de tout mettre et le mettre aussi dans son enclos...Avant de se diriger vers la maison calmement


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sarah Ashley
I don't feel like doing anything
chemins : 13
in darwin since : 06/03/2018
face, © : nicole Kidman
job : propriétaire d'un ranch
multinick : none
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)   Dim 20 Mai - 16:30


Just because it is, doesn't mean it should be.
Il s’occupait de son cheval. Et donna quelques ordres aux hommes de son équipe. L’enfant était auprès de son grand-père. Qui avait accompagné dans ce périple pendant le temps “ calme “. Les hommes pales avaient cessés. Mais pour combien de temps. Surement que tout recommencerait. Peut etre meme préparait-il quelque chose. Mais quoi? Pour le moment, elle se souciait uniquement de retrouver son homme. Le temps passait tellement peu quand elle était éloignée de celui-ci étrangement. Et surtout sans personne pour la distraire, comme elle en avait l’habitude. Le travail occupait un temps, celui de se charger du personnel de la propriété. Il y avait eu tellement histoire, de mésaventure, qu’elle ne pouvait rien oublier. C’était comme régnier ce qui l’avait forgé. Et permis d’obtenir la propriété entièrement. Meme si elle avait perdu quelqu’un, et qu’elle avait pu recommencer avec un autre homme. Qui était peut etre pas aristocrate, mais lui avait permis d’observer le monde différemment. Et tout ce qui comptait maintenant c’était de demeurer celle qu’elle était. De protéger les enfants aborigènes, des hommes du gouvernements. Certain était bon, d’autre mauvais, mais fallait bien dans quel camps nous sommes. Celle-ci se combattait pour une cause juste, et qui était indispensable. Car ils étaient comme nous. Et ca meme s’ils avaient du mal à l’accepter.

Elle accourut pour le retrouver apres s’être occupé de son cheval. Une brembi, un ancien cheval domestique, qui était redevenu à l’état “ sauvage “. Et qu’elle avait accepté de donner sa jument. Une pur sang anglaise, comme il cherchait auparavant. Ses bras alla autour de son coup, pour embrasser amoureusement maintenant qu’elle avait pour quelques temps. L’absence de Nullah allait moins se ressentir. Après elle lâcha son emprise, pour attraper sa main, et entrainer à l’intérieur de la propriété. Et pour une fois, ne pas parler de sujet facheux comme le cheminement de leur enfant adoptif. Nullah. Qui était dangereux, surtout pour son âge. Meme s’il était le fils du chaman, du Roi George, celui-ci était encore un enfant. Et elle ne pouvait pas se résoudre à l’abandonner là-bas. Toutefois elle espérait que quelqu’un l'accompagnerait. Juste pour garantir sa longévité, et ne pas le retrouver décédé. Celle-ci demanda ensuite pour savoir comment s’était déroulé son exportation. S’il n’y avait pas eu trop de problème, en raison des animaux sauvages, ou même peut-être des “ braconniers “ qui rodaient dans les alentours. Cependant il semblait avoir aucun dommage.

- Comment ça s’est déroulé ? demanda-t-elle, enjoué de pouvoir être de nouveau ensemble.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
    Most people like to own things. You know, land, luggage, other people. Makes them feel secure. But all that can be taken away. And in the end, the only thing you really own is your story. Just tryin' to live a good one.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
William Curtis
I mix with dingoes, not duchesses.
chemins : 10
in darwin since : 19/05/2018
face, © : hugh jackman, jackspirit
job : Drover /Cow-Boy
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)   Dim 20 Mai - 17:17


Toi ici????


Le monde est plus petit qu'on ne le croit  ⊹ William souria et vit que Sarah le laissait s'occuper se son cheval calmement, il faisait ça à chaque fois qu'il revenait d'un long périple cela était un remerciement de leur part au chevaux car sans eux il ne pourrait vraiment rien faire du tout...Il fit un petit sourire tout en restant calme, avant de remonter jusqu'au ranch et laissa Ashley lui prendre la main, il souria en direction de Ashley...Om n'avait pas eu de soucis, il savait que les animaux sauvage était dans le coin mais il lui en fallait plus pour l'effrayer..Il s'asseya après s'être servit un verre d'eau et après avoir prolongé le baiser de sa chérie...Il la regarda avant de lui répondre calmement

-"Il n'y à eu aucun soucis,aucun animal ai venu croiser notre route, donc on à pas prit de retard puis ce n'es pas eux qui vont m'effrayer loin de là"

Il était sincère avec tout ce qu'il avait vêcus cela n'allait pas être les bêtes sauvage qui l'effraierai...Il se doutait que SAarah devait se sentir seule après que Nullah soit aller voir son grand-père pour pouvoir suivre le chemin qu'il avait décidé de suivre, il ne pouvait pas l'en empêcher vraiment pas...Nullah seul devait affronter ce destin...Bon il n'allait pas vous cachez qu'il avait encore horreur d'aller en ville ...

-"Tu as fais quoi pendant tout ce temps la??"


L'interrogea t'il à son tour pour savoir comment elle avait occupé son temps surtout en sachant que Nullah n'était plus là vu qu'il avait décidé d'aller voir son rand père en lui indiquant ce qu'elle voulait après avoir bu quelque gorgée d'eau


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sarah Ashley
I don't feel like doing anything
chemins : 13
in darwin since : 06/03/2018
face, © : nicole Kidman
job : propriétaire d'un ranch
multinick : none
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)   Dim 20 Mai - 21:46


Just because it is, doesn't mean it should be.
Elle s’en doutait que ce n’était pas les animaux qui l’effraieraient. Tout de même c’était inquiétant. Une bête aurait pu s’en prendre aux chevaux. Et ils auraient du survivre avec quelques vivres seulement. Peut etre seraient-ils revenu en morceau. On ne savait pas de quoi demain était fait. Le fait de songer qu’elle pourrait les perdre. L’un dans le bush, se confrontait à une flore dangereuse, et submergeait d’ennemis. Le second accomplir son devoir pour exportation, et se retrouver entièrement seul. Si un accident s’était produit. Toutefois heureuse de le retrouver maintenant. Et de savoir qu’il serait présent jusqu’à la prochaine mission qu’on leur donnerait. Le temps lui semblerait moins loin en sa compagnie, jusqu’au retour attendu de leur Nullah. Oui, elle espérait du plus profond d’elle-même qu’il revienne prochainement. Sarah sourit en l’entendant, qu’il était fier, et courageux dans son périple. Et qu’importe ce que disait les personnes, les drovers étaient des personnes de confiance, mieux que la populace qui était vraiment à désirer par moment dans leur comportement.

- Je suis soulagé de l’apprendre, annonça-t-elle, en affichant un sourire soulagé.

Elle s’est occupée de la propriété. Est allé à des réceptions et des rendez-vous importants. En essayant de ne pas prêter attention aux dires des mauvaises personnes. Tout comme leur habitude, elles se moquaient des cow-boys, et des aborigènes. Qu’elles trouvaient mal vue de fréquenter. Tout ca parce qu’elles ne connaissaient pas les métis, ou meme les drovers qui étaient meilleur que leur prétention. Elle déposa de quoi grignoter sur la table, et de quoi boire pour qu’il récupère. Mais Sarah attendait impatiemment son retour, avec inquiétude de l’aborigène. Meme si elle avait toute confiance au chaman, et il savait bien son devoir. Maintenant, elle profitait de chaque moment en compagnie avant les séparations. Car cela allait sûrement se produire comme à chaque mission qu’il accomplit. Alors comme on recommande, c’est de profiter du moment présent ensemble. Il y avait tellement de chose a faire, pour pouvoir se retrouver tous les deux. Les cascades. Les magasins. Les balades à cheval. Les autres activités connus. En espérant que ni agent du gouvernement, ou concurrence allait les interrompre. Ils seraient bien déterminé à tout gacher comme avant qu’ils prennent en charge Nullah. Et ca ils pouvaient reprendre comme ils voulaient, ils avaient le pouvoir.

- Je me suis occupée de la propriété, en taisant certaines personnes. Il me manque, tu sais, ajouta-t-elle calmement, en repensant à leur jeune aborigène.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


[/quote]

_________________
    Most people like to own things. You know, land, luggage, other people. Makes them feel secure. But all that can be taken away. And in the end, the only thing you really own is your story. Just tryin' to live a good one.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
William Curtis
I mix with dingoes, not duchesses.
chemins : 10
in darwin since : 19/05/2018
face, © : hugh jackman, jackspirit
job : Drover /Cow-Boy
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)   Dim 20 Mai - 22:22


It's been a While


Le monde est plus petit qu'on ne le croit  ⊹ William la regarda calmement, il avait vécus ça étant plus jeune enfin les chevaux avaient fuit ce qui leur avait fait prendre du retard, mais ils avaient ramené le bétail à bon port...Donc si les chevaux avaient fuit durant leur trajet, ils auraient continué à pied, enfin il n'aurait pas été dépaysé par ça..Enfin peut être que ses collègues si mais pas lui...Enfin ce ne fut pas le cas, il était revenu à dos de son cheval avait plein de chevaux sauvages à dresser, il écouta ce que disait Sarah, il se doutait qu'elle était heureuse de savoir que tout cela c'était bien passé...Qu'il n'avait eu aucune encombre, il pouvait comprendre qu'elle ai peur qu'il lui arrive quelque chose, mais bon il connaissait son métier et savait les danger potentiel et oui il avait bien réviser tout ça quand il était débutant...l écoutant calmement...Elle n'avait plus de soucis à ce faire

-"Ne t'inquiète pas autant pour moi je connais mon métier Sarah"


Il écouta ce qu'elle disait, il pouvait comprendre que Nullah lui manqué, mais que voulez-vous cela prenait parfois du temps ,puis il se voyait mal aller voir le Charman et lui arracher Nullah comme ça surtout qu'il était le grand-père de celui-ci, et qu'il dirigeait le troupeau et que cela était même lui qui le calmait il avait eu à plusieurs occasions eu l'opportunité de lui parler, il savait qu'il avait un puissant pouvoir, puis qu'il ne valait mieux pas l'énerver ou faire de mauvais geste qui pourrait le vexer...Donc hors de question de lui arracher Nullah comme ça sans la bénédiction de celui-ci

-"Je sais mais on ne peut pas le reprendre comme ça, puis cela peut même énormément de temps, je peux comprendre qu'il te manque,tu peux essayer d'aller le voir si tu veux mais surtout ne vexe pas le Charman"

Il but quelque gorgée d'eau tout en la regardant en espérant qu'elle n'envisageait rien de mal dans son dos il n'avait pas envie que celui lui retombe dessus


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sarah Ashley
I don't feel like doing anything
chemins : 13
in darwin since : 06/03/2018
face, © : nicole Kidman
job : propriétaire d'un ranch
multinick : none
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)   Lun 21 Mai - 12:32


Just because it is, doesn't mean it should be.
Cela faisait partie d’elle de s’inquiéter pour son entourage. Elle ne savait pas quels animaux rodaient. Ils n’étaient pas des plus amicales. L’australie est connu pour renfermer les animaux les plus “ dangereux ”. Et même avec des membres, cela pouvait mal se dérouler. Songer a ce qui pourrait se produire dans chaque mésaventure. Cela ne la rassurait pas énormément. Mais bon elle essaierait de moins communiquer son inquiétude. Il semblait bien sur de lui, meme s’il en avait habitude. Du moment que cela remportait une somme pour payer ce qu’ils devaient. Une propriété comme ca n’était pas donné. Et fallait surtout entretenir et payer le personnel. Le personnel qui était une famille d’aborigène, celle de l’enfant : Nullah. Qu’ils avaient adoptés ensemble, et qu’ils étaient pris d’affection pour celui-ci. Apres toutes les mésaventures qui ont parcouru ensemble. Cela les avait beaucoup rapproché. Justement en parlant de ca, elle n’était pas stupide pour énerver le chaman. Et savait toute importance de ce rituel, c’est pour ca qu’au final elle avait accepté. Meme si c’était douloureux, d’abandonner un enfant dans le bush, confronter un enfant a un lieu hostile, et dangereux. Et pouvoir devenir un homme aborigène. Pour ensuite devenir le futur-chaman, et protégeait son peuple des hommes pales. Ca prendra beaucoup de temps, mais c’était qu’un commencement là.

Elle se rendait compte que cela prendra du temps. Un peu comme lui et son exportation. Il revenait chaque mois, semaine, sans donner de nouvelle, car dans l’impossibilité d’envoyer une lettre, maintenant. Le fait des retrouvailles étaient plus intenses. Pourquoi ne ressentait-il pas ce qu’elle ressentait. Il ne lui manquait pas également. Ou il en avait habitude. Meme l’habitude n’expliquait pas tout, Sarah n’était pas habitué. Souffrait beaucoup, même si elle ne le démontrait pas forcément.. Elle respecta sa parole, et ne le dérangerait pas. Mais le temps lui parassait une éternité. Un peu comme les longs voyages. Un jour elle reprendrait le même chemin que lui. Comme au début de leur relation, ou ils avaient fait une exportation ensemble. Le chaman les avait aidé, à traverser un terrain désert et dangereux. Ils avaient pu permettre de remporter le paris, et de conserver la propriété. Celle qu’elle avait pris goût. Sarah y habitait depuis longtemps, Londres ne lui manquait pas trop. La vie aristocratique non plus, c’était ce qui avait endurci son tempérament. Qui avait contraint à s’engueuler autrefois avec le “ drover “ qu’elle aimait. Mais ca sans pour s’auto-défendre, elle n’aurait pas obtenu ce qu’elle recherchait. Un homme. Une vie calme, mais tumultueuse, en sachant les beautés de ce monde. Les animaux qui étaient leur travail, et qui permettait le jour de leur rencontre.

- Je ne vais pas les interrompre. Comment ca se fait que tu ne ressentes rien ? Que tu ne t’inquiètes pas de ce qui pourrait lui arriver ? demanda-t-elle, trouvant son attitude étrange.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
    Most people like to own things. You know, land, luggage, other people. Makes them feel secure. But all that can be taken away. And in the end, the only thing you really own is your story. Just tryin' to live a good one.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
William Curtis
I mix with dingoes, not duchesses.
chemins : 10
in darwin since : 19/05/2018
face, © : hugh jackman, jackspirit
job : Drover /Cow-Boy
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)   Lun 21 Mai - 18:45


It's been a While


Le monde est plus petit qu'on ne le croit  ⊹ William la regarda, il pouvait comprendre qu'elle s'inquiète mais bon en tant que Drover cela était une habitude enfin il était revenu en chair et en Os ce qui était l'essentiel enfin lui avait l'habitude des chemins qu'il prenait et même s'il y avait des embûches, que ce soit par le shérif ou autre, il termina son verre d'eau en écoutant parler Sarah,comment il ne pouvait être ne pas être inquiet pour Nullah apparemment elle le connaissait mal, il ne s'inquiétait jamais contrairement à elle...Puis cela de toute façon cela était le choix de Nullah puis il n'était pas seul, il était avec son grand-père pourquoi s'inquiéter, il regarda Sarah après être aller prendre un morceau de pain avant de lui répondre calmement

-"Je ne me suis jamais inquiéter pour quoi que ce soit....Puis pour répondre à ta question il est avec son grand-père qui à des pouvoirs que veux tu qu'il lui arrive???"

Il savait que le grand-père de Nullah avait des pouvoirs donc il savait au fond qu'il n'arriverait rien à celui-ci...Il la regarda bien que Nullah était son fils adoptif il n'allait pas briser les rêves de celui-ci....


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
just because it is, doesn't mean it should be. (w. curtis)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La justice de Raphael [Terminé]
» The Detroit News
» Fiche Technique de Raphaël B. Curtis
» Johnny Curtis.
» #_Mike Jerkil.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I sing you to me :: 
DARWIN
 :: ranch :: Faraway Dawn
-
Sauter vers: